AurHéli en Australie

01 février 2010

8 mois en moins de 4 minutes...

Même si notre périple s'est arrêté il y a un bout de temps déjà, on a pensé qu'une petite animation résumant notre voyage ne ferait pas de mal à ce blog malheureux qui se lamente depuis notre retour. Et puis, au cas où des inconnus tomberaient dessus, ce petit bout de politiquement correct (qui contraste avec le reste, il faut bien le dire...) pourrait bien leur donner envie de lire. Cela dit, ce serait dommage de résumer 8 mois de vie en 4 minutes tant les péripéties furent nombreuses.

Donc, si vous n'aimez pas notre petit résumé, lisez le reste, on vous promet que ce sera mieux. Si au contraire vous l'appreciez, continuez à lire, ce blog est une bombe !

Enfin, si vous êtes fermement décidés à stopper cette aventure de lecture, n'hésitez pas à passer par la case "allez directement vous faire foutre", ne passez pas par la case amitié, ne touchez pas 20 000 € et souriez bien, on va vous péter vos chicos !

Allez, bon visionnage, en espérant que d'autres contrées hostiles seront prêtes à nous accueillir ; avec boulot (un 1/3 temps suffira), bonne bouffe et thunes à la clé cette fois-ci, merci !!!


OZ

Posté par aurheli à 22:00 - Commentaires [3] - Permalien [#]


04 septembre 2009

Home sweet home...

Après 30 000 kilomètres parcourus, 4 pays visités, des décors à couper le souffle, de très belles rencontres, une vie pleine d'insouciance et de liberté... bref, un petit paradis pendant 8 mois ; il est temps de rentrer au bercail. Plus que notre famille, ce sont nos banquiers respectifs qui vont être contents que l'on rentre, pas nous...

Nous nous préparons donc à affronter le terrible choc du retour : le métro, les cons, la grisaille, une vie démesurément chère, bref, un autre monde... Il faut désormais redescendre sur terre et profiter des aspects positifs : de la bonne voire très bonne bouffe, des douches et toilettes quand on veut (et oui, plus besoin de pisser ou de se laver les chicos devant les habitations) et bien sûr revoir les proches. Enfin certains, pas tous hein !

Nous avons été heureux de partager cette expérience grandiose au combien enrichissante avec vous, chers lecteurs et chères lectrices, en espérant que notre expérience fut à votre goût.

Et, comme certains d'entre vous ont été assidus et ont émis des retours positifs sur notre blog, nous vous devons bien quelques contenus bonus.

Le premier d'entre eux est un petit florilège de vidéos lors d'un passage à Melbourne, avis aux amateurs de calembours et carambars, le niveau est élevé !

Si vous êtes sages, cette vidéo pourrait très bien être suivie par d'autres...

 


Les bonus de Melbourne

Posté par aurheli à 07:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 août 2009

La vie est si dure qu'elle en devient injuste !

Avides de "découvertes" que nous sommes, nous acceptons l'aimable invitation d'un local afin de dormir chez lui, bien qu'un peu dubitatifs quant à ce qu'on pourrait y trouver (petits français découpés en morceaux, cafards, panoplie de rambo...).
En fait, même si ce n'est pas Byzance, c'est tout à fait convenable pour dormir si on oublie le poster d'Hitler et Mussolini accroché au mur. Enfin ça c'est sans compter sur la mosquée et son porte-parole barbu qui gueule à gorge déployée, et ce toute la nuit au cas où on ne serait pas déjà réveillé. Pourtant, j'ai plusieurs fois essayé de le prévenir que j'avais déjà un réveil sur mon téléphone, rien n'y a fait...
Dormir en Indonésie (pays à majorité musulmane) un jour de Ramadan relève du défi, surtout lorsque les haut-parleurs sont à la sortie de la chambre. Cela dit, le jour où Guetta viendra mixer, il risque de faire danser du monde. Finalement ils ont de l'avance ces Indonésiens !

Cet épisode derrière nous, on ne se mouchera pas d'huile de coude (cf. toute grand-mère qui se respecte) pour une de nos dernières nuits : HILTON nous voilà !!!
C'est grandiose et on s'y habitue plutôt bien ; surtout à 55 € la nuit, le même prix que le Formule 1 à Paris. La lutte contre les inégalités n'a pas fini de sévir... J'adouberai Martin Hirsch le jour où l'Hilton Arc de Triomphe sera au même prix.

15_Hilton

16_Hilton_pool

 

Posté par aurheli à 15:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 août 2009

Don't cry for us Australia !

Le coeur serré, nous quittons notre Australie non-natale pour rejoindre Singapour le temps d'une nuit. Nous prenons ensuite la direction de Jakarta-Indonésie où un guide nous attend. Enfin "guide" est un grand mot pour désigner cet energumen local qui nous a accueilli. Pas facile pour nous de comprendre l'indonéso-franco anglais bien que très exotique : "We'll go au Papandayan wouala (voilà)"... Original mais peu efficace. Il aurait pu nous avouer que la dépouille de Michael Jackson était enterrée dans l'un des sentiers que nous avons arpentés, on ne l'aurait pas su. La bonne tactique pour se débarasser de lui : entrer dans un endroit un peu cher, il ne nous suivra sous aucun prétexte !

La stratégie étant désormais déterminée, on se fait balader dans les environs de Bandung, à 4h de route de Jakarta. Et les alentours sont riches d'une nature aussi étonnante que dépaysante...

Notre première étape est la plus délicate : nous allons grimper sur un volcan (le Papandayan) le tout à 4h du matin, dans le froid et à l'aide d'une lumière de téléphone portable. La sécurité est poussée à son paroxysme ! C'est donc contre vents et marées, ou plutôt contre odeurs de soufre nauséabondes et cailloux glissants que nous atteignons le sommet, l'ascension valait le coup...

01_sunrise_papandayan_copie

03_souffre_papandayan_copie

04_lake_papandayan_4_tofs

02_crateres_de_boue_papandayan

Rien de tel qu'un petit hôtel dans un coin tranquille pour apaiser nos âmes bouleversées... Les chambres sont sur pilotis et surplombent une eau de source à 40 °.

05_hotel_sources_chaudes

Nos autres excursions valent également le détour : rizières, lacs, sources chaudes, plantations de thé, fermes de fraises et restaurant chic zen typique, rien n'est oublié dans ce programme de baroudeur à la Denis Brogniart.

08_tea_plantations

07_white_crater

09_tea_plantations_2

06_risieres_temple_bateau

11_strawberrie_farm

10_indonesian_hot_springs

12_view_from_strawberrie_farm

13_resto_par_terre

 

 

Posté par aurheli à 04:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 août 2009

La chaleur humaine ne suffisait plus..

Très stressés que nous sommes suite à nos péripéties dans les fjords, nous n'avons d'autre choix que de trouver un remède à nos maux : les sources chaudes des Hanmer Springs devraient pouvoir faire l'affaire.

hamner_springs

hamner_springs_2

C'est en plongeant nos doux petons crasseux et pas lavés depuis 5 jours dans cette eau à 40° (la température extérieure avoisinant les 10°) que nous avons quelques pensées pour les adeptes (malgré eux ou pas) du métro, boulot, dodo. La vie est vraiment injuste et comme tout le monde ne peut en profiter, on s'en charge pour les autres.

Posté par aurheli à 13:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]


Au royaume des fjords , Danone n'est pas roi...

Pour une fois décidés à observer des fjords plutôt que de les dévorer goulûment, nous nous rendons à Milford Sound ; en quelque sorte le royaume de ces vallées glaciaires ici bas. La route est longue, vomitive et parfois dangereuse mais nous ouïmes qu'elle valait le détour.
Une fois arrivés, pas d'autres choix que de grimper sur un bateau, les hélicos et autres avions ont fait peur à nos portefeuilles, l'inverse étant vrai également.

Milford_Sound_1

waterfall_at_milford_sound

waterfall_at_Milford

Ces lieux aussi grandioses que paisibles abritent dauphins, pingouins au style très Lovelace (pour les connaisseurs ou courageux pour chercher) otaries ou encore crétins qui, sourires béats, croient bon de jouer les aventuriers sous les cascades, pauvres d'eux...

Si le ridicule ne tue pas, il n'en est pas nécessairement de même pour le ciré rouge.

happy_feet

seals

under_the_waterfall

Posté par aurheli à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 août 2009

Queenstown & Glenorchy Road

Désireux de fendre la neige en arrivant à Queenstown, petite ville idéalement située pour ce type d'activités, nous avons dû renoncer, encore des vulgaires questions de temps et d'argent...

queenstown

Très déçus mais pas abattus, nous décidâmes, même s'il s'agissait d'un "simple aller-retour", d'emprunter l'une des plus jolies routes au monde à en croire certains avis : Glenorchy Road au départ de Queenstown.

Et effectivement, pas besoin de se demander pourquoi Peter Jackson a choisi ces décors pour la célèbre trilogie...

Glenorchy_road

Posté par aurheli à 10:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

15 août 2009

Nouvelle Zélande

Il eut été dommage de passer tant de temps dans l'hémisphère sud sans faire un tour, aussi petit soit-il, en Nouvelle Zélande.
C'est pourquoi, avant de quitter l'Australie définitivement, nous prenons 5 jours afin d'arpenter l'île du sud du pays.

Encore et toujours en van, nous irons à la découverte des décors du Seigneur des Anneaux à savoir lacs et routes de montagnes à couper le souffle.

La proximité avec l'Australie n'a cependant que peu d'effets, le dépaysement est au rendez-vous.

On a plus l'impression d'un village de montagne français que le pays du rugby (là où nous sommes en tout cas). Rajoutez au tout une petite dose de lacs turquoises et le compte est bon.

lake_Pukaki

lake_Pukaki_2

lake_Tepako

lake_je_c_plus

sunrise

Si nous avons bien essayé, en vain, de plonger dans ces lacs quasi gelés et de revenir poisson en main, il fallut se rendre à l'évidence : l'eau ne voulait pas de nous en ce jour. Tant pis, les fermes de saumon feront l'affaire !

salmons_farm

Posté par aurheli à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 août 2009

Byron Bay

Si le nom des villes peut paraître un peu familier, ce n'est pas anormal. En effet nous sommes revenus au même endroit que 5 mois auparavant sur la côte est, le contexte ayant évidemment évolué. Cela signifie aussi que le tour complet du pays a été effectué, pas une mince affaire.

Cette information de type Bison Futé étant divulguée, nous faisons un dernier vrai stop à Byron Bay avant d'atteindre Sydney. Petite baignade et lookout sont au programme.

cape_Byron

Posté par aurheli à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 août 2009

Dreamworld or Whales watching ?

Puisque le temps nous est compté, nous n'avons d'autres choix que de filer quitte à "survoler" quelques spots, bien qu'intéressants (Brisbane, Noosa...). Mais à en croire Jeannot de La Fontaine, rien ne sert de courir ; un petit stop à Surfers Paradise tombe alors à pic tel Colt Seavers...

Comme les "intérêts" au sein du trio sont divergents, madame ira admirer les baleines pendant que ces messieurs partiront à la quête de sensations fortes dans un grand parc d'attraction. D'un côté, un bateau, du calme, des vieux qui prennent des photos et bien sûr des mammifères gigantesques bien qu'aperçus de trop loin. C'est escortés par quelques dauphins que ces imposants poiscailles se donnent en spectacle.

whale

De l'autre côté, des enfants, du bruit et des attractions à vous décrocher l'estomac. Le parc est à l'image de son pays, plein de démesure. Que ceux qui ont peur dans le train de la mine restent chez eux, ici la peur n'est pas une option (dixit Jamie Lee Curtis dans True Lies).
Ici, un seul choix à faire : plutôt vomi ou plutôt vertige ? Mais, le choix n'étant pas l'apanage des téméraires, on essaye un peu de tout.
Nous retiendrons surtout le Giant Drop et The Claw (le lâcher géant et la griffe dirons-nous).

Le premier se situe en haut d'une tour où, assis sur une nacelle les pieds dans le vide, nous sommes lâchés à toute vitesse pour une chute libre de 5 secondes. Avec 120 mètres de chute et une vitesse max de 135 km/h, y'a de quoi décrocher la moumoute de PPDA.

giant_drop

Le second n'est rien d'autre que le plus grand "pendule" au monde, il monte, bascule et tourne à la fois, le tout à 75 km/h. Une fois suffit pour rebaptiser l'attraction Bord Galette (et pas des rois croyez moi).

the_claw

Posté par aurheli à 11:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]