Avides de "découvertes" que nous sommes, nous acceptons l'aimable invitation d'un local afin de dormir chez lui, bien qu'un peu dubitatifs quant à ce qu'on pourrait y trouver (petits français découpés en morceaux, cafards, panoplie de rambo...).
En fait, même si ce n'est pas Byzance, c'est tout à fait convenable pour dormir si on oublie le poster d'Hitler et Mussolini accroché au mur. Enfin ça c'est sans compter sur la mosquée et son porte-parole barbu qui gueule à gorge déployée, et ce toute la nuit au cas où on ne serait pas déjà réveillé. Pourtant, j'ai plusieurs fois essayé de le prévenir que j'avais déjà un réveil sur mon téléphone, rien n'y a fait...
Dormir en Indonésie (pays à majorité musulmane) un jour de Ramadan relève du défi, surtout lorsque les haut-parleurs sont à la sortie de la chambre. Cela dit, le jour où Guetta viendra mixer, il risque de faire danser du monde. Finalement ils ont de l'avance ces Indonésiens !

Cet épisode derrière nous, on ne se mouchera pas d'huile de coude (cf. toute grand-mère qui se respecte) pour une de nos dernières nuits : HILTON nous voilà !!!
C'est grandiose et on s'y habitue plutôt bien ; surtout à 55 € la nuit, le même prix que le Formule 1 à Paris. La lutte contre les inégalités n'a pas fini de sévir... J'adouberai Martin Hirsch le jour où l'Hilton Arc de Triomphe sera au même prix.

15_Hilton

16_Hilton_pool